Beyond Words

201, rue Buffon

34070 Montpellier

 

Tel: +33 (0)6 65 92 71 63

SIRET : 842 430 647 00011

NAF: 8559B 

N. enregistrement : 76 34 10375 34

cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat

 

Retrouvez-nous sur :

 

  • LinkedIn Icona sociale
  • Facebook Classic
  • Hadjer Della

Les différents types d'interprétariat


Beaucoup de personnes confondent l’interprétariat avec la traduction, pourtant ce sont deux métiers très différents. Si vous aussi êtes tombés dans cette confusion, nous vous invitons aller lire la différence entre la traduction et l’interprétariat.

Commençons par définir le métier de l’interprétariat. L’interprétariat est un système de communication de type oral ou gestuel entre des interlocuteurs possédant des codes linguistiques différents. L’interprète doit donc posséder une laquelle l’interprète écoute dans la langue d’origine l’information qu’il devra reconstituer dans la langue d’interprétariat. Ensuite, vient la phase de compréhension et d’analyse, lors de laquelle l’interprète comprend et assimile l’information à transposer dans la langue d’interprétariat, et enfin la phase de reformulation, lors de laquelle l’interprète restitue l’information de manière objective, fidèle, complète et précise.

On trouve différents types d’interprétation : simultanée, consécutive, chuchotée, de liaison et téléphonique.

L’interprétariat simultané

Il est effectué à l’aide d’une installation audio appropriée. Pendant que le locuteur s’exprime, l’interprète, situé dans une cabine, suit l’énoncé du propos à l’aide d’écouteurs et transmet l’information au fur et à mesure via un micro ; les auditeurs reçoivent les propos dans leur langue à l’aide d’un casque individuel. Ce type est plutôt utilisé dans des conférences multilingues ou lors de longues séances de travail.

L’interprétariat consécutif

C’est une restitution a posteriori des propos du locuteur. Généralement, l’interprète prend des notes pendant la prise de parole, puis prend la parole à son tour pour transmettre les propos à l’auditoire dans la langue souhaitée. Ce type d’interprétariat est souvent utilisé pour de courtes réunions mais aussi pour des visites diplomatiques.

L’interprétariat chuchoté

C’est une interprétation simultanée pour un dialogue réunissant deux personnes au maximum. L’interprète écoute les propos du locuteur et les transmet à “l’oreille” de la personne à qui il s’adresse. C’est un type d’interprétation plus difficile à mettre en place puisque les différentes voix peuvent venir perturber les participants aux réunions.

L’interprétariat de liaison

Il s’agit d’une méthode où l’interprète se place au milieu des participants et transmet, phrase après phrase, les propos des différents locuteurs. C’est une méthode idéale pour les négociations commerciales.

38 vues