• Norine Maamar

Audrey Hepburn, histoire d'une polyglotte

Véritable déesse des écrans, Audrey Hepburn a su marquer son époque par son glamour, son style sophistiqué et ses talents d'actrice.

Mais saviez-vous que cette icône du cinéma parlait plusieurs langues ?

Aujourd'hui, Beyond Words vous raconte son inspirante histoire.

Née à Ixelles en Belgique en 1929 d'une mère baronne néerlandaise et d'un père banquier anglo-irlandais, Audrey connaît une enfance difficile notamment causée par la guerre et la malnutrition.

Enfant, elle apprend couramment le néerlandais et l'anglais avant même d'aller à l'école.

Envoyée en Angleterre dans un institut privé compte tenu de son rang social, elle choisit également d'y apprendre le français.

Pendant la seconde guerre mondiale, sa mère et elle doivent retourner aux Pays-Bas en raison du danger que représente le territoire anglais. Là-bas, il était préférable pour elle de s'exprimer en néerlandais plutôt qu'en anglais afin d'éviter d'attirer l'attention des soldats allemands.

A l'époque, les anglais risquaient la prison voire la déportation s'ils étaient remarqués par les occupants allemands. Ainsi, parler néerlandais lui a pratiquement sauvé la vie.

Décidée à commencer sa carrière d'actrice après la guerre, elle retourne en Angleterre puis rejoint les États-Unis où elle deviendra l'icône hollywoodienne telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Sa carrière lui permit de voyager à travers le monde et elle eut l'occasion de tourner des films en France, au Mexique et en Espagne.

En 1968, elle décida mettre fin à sa carrière d'actrice et se maria peu de temps après avec le psychiatre italien Andrea Dotti. Ce mariage lui permit de passer de nombreux étés en Italie et bien évidemment d'apprendre l'italien qu'elle réussit à maîtriser très facilement.

A la fin des années 80, elle consacra son temps aux Nations Unies et devint ambassadrice de l'UNICEF. Elle effectua de nombreux voyages en Afrique et en Amérique Latine luttant contre la famine et soutenant la cause des droits de l'enfant.

Pendant ses voyages, elle apprend l'espagnol afin de faciliter la communication avec les enfants et leurs familles en Amérique Latine.

En 1993, elle mourut des suites d'un cancer du colon en Suisse, où elle repose, elle avait 63 ans.

Pourquoi son histoire est inspirante ?

Audrey Hepburn nous a montré à tous l'importance d'apprendre une langue. Cet apprentissage lui a sauvé la vie, lui a construit une carrière et lui a permis d'aider des populations dans le besoin à la fin de sa vie. C'est l'une des personnalités les plus altruistes, sensibles et marquées par les épreuves que Hollywood a connu.

8 vues

Beyond Words

201, rue Buffon

34070 Montpellier

 

Tel: +33 (0)6 65 92 71 63

SIRET : 842 430 647 00011

NAF: 8559B 

N. enregistrement : 76 34 10375 34

cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat

 

Retrouvez-nous sur :

 

  • Instagram
  • LinkedIn Icona sociale
  • Facebook Classic